Les buzz !

Des Anonymous verbalisés pour “dissimulation de visage”

reseaux sociaux marie guillemot entreprise manager utilisation travail atout

Cinq membres du collectif Anonymous ont été verbalisés pour « dissimulation de visage. » Ils auraient écopé d’une amende de 90 euros chacun. La préfecture de police, qui a reconnu mercredi que l’infraction “avait été constatée”, n’a toutefois pas précisé le nombre de PV.

Des militants qui manifestaient pacifiquement avec leurs masques habituels, emprunté au personnage du film V pour Vendetta, ont été contrôlés le 10 août  dernier. Les policiers, zélés, ont eu recours au décret R645-14 « anticagoule », qui interdit notamment « de dissimuler volontairement son visage afin de ne pas être identifié dans des circonstances faisant craindre des atteintes à l’ordre public. »

Ce jeudi, les cinq Anonymous  ont déclaré vouloir contester les amendes et déposer plainte. Ils rappellent en effet que l’article de loi invoqué par les forces de l’ordre stipule que « les dispositions du présent articles ne sont pas applicables […] lorsque la dissimulation du visage est justifiée par un motif légitime », ce qui est le cas selon eux.

Ne voulant pas être reconnus par les scientologues – ils manifestaient près d’une église de scientologie – qui les auraient déjà agressés. Demain samedi, loin de les arrêter, 200 militants Anonymous sont de nouveau attendus aux Batignolles pour une nouvelle manifestation contre l’Église de scientologie.

A propos de l'auteur

La Rédaction