Les buzz !

Un soldat en Afghanistan accusé de pédophilie sur internet

nicola-johnson-958503703

Que la guerre ce soit dur, il n’y a pas de doutes. Et que le manque de compagnie féminine lors des missions à l’étranger soit un des principaux fléaux qui touchent les soldats ce n’est pas une nouveauté. Mais David Michael Ford, 24 ans, a trouvé une parade.

Chatter via Skype avec des mineures et leur demander des photos et vidéos sexuelles, voilà qui est une bonne manière de passer le temps entre deux combats.

David Michael Ford, 24 ans, déployé dans les forces armées américaines en Afghanistan, a eu une bien mauvaise surprise lorsqu’il est rentré de mission hier. Au lieu d’aller embrasser sa famille, il a embrassé des menottes. La police l’attendait fermement à son arrivée.

Il ne s’attendait sans doute pas à ce que ses petites magouilles pédophiles avaient été découvertes et que quelques 25 chefs d’inculpation l’attendaient au pays. Sans quoi il aurait sans doute demandé à rester un peu plus longtemps sous le feu ennemi.

Car David passait son temps libre devant Facebook à chatter avec des jeunes filles mineures et leur demandait de faire des « choses » comme poser nues, se masturber à la webcam et ainsi de suite. Mais pas gratuitement, voyons !

Il leur promettait de l’argent, de l’alcool, des tickets de concert, des cartes cadeau et même des iPhone. On ne sait pas si c’était une tarification pour les services… Mais, naturellement, les filles n’avaient pas vraiment le choix car Ford les menaçait si elles refusaient.

Et tout cela n’a été découvert que grâce au courage d’une jeune fille de 15 ans qui, après avoir chatté avec Ford sur Facebook, a contacté le service de la police de l’état de Washington spécialisé dans la pédophilie. En même temps, il faut avoué que Ford n’y allait pas par quatre chemins : il aurait écrit à la jeune fille « je veux mettre ma grosse bite entre tes seins ». Il y a plus romantique quand même.

A propos de l'auteur

La Rédaction

La Rédaction