What else ?

La colère s’intensifie suite à la réalisation d’une vidéo présentée comme islamophobe

La colère s’intensifie suite à la réalisation d’une vidéo présentée comme islamophobe

Depuis plusieurs jours, les manifestations se multiplient notamment contre les ambassades américaines et les firmes des groupes américains. En effet les musulmans mécontents jugent les américains responsables de cette vidéo qui « insulte le prophète » et s’attaquent alors à tout ce qui représente à leurs yeux ce pays.

Mais les auteurs de ce film sont difficiles à identifier. On sait qu’il s’agit de coptes d’Egypte et que l’un d’eux réside en Californie.  D’autres se cachent, ou se montrent au grand jour, ne cachant pas leur implication. Mais l’Etat américain n’est en rien responsable.

Or  les manifestants gagnent en nombre en Tunisie, en Afghanistan, au Liban et dans beaucoup d’autres pays à majorité musulmans mais également dans des pays occidentaux comme la Suisse ou la France.  Toutefois, selon des correspondants étrangers réalisant des reportages sur place les manifestants se transformant en émeutiers sont des jeunes cagoulés et marginaux. En tout point le genre de personne qualifié de « casseur » chez nous. Il faut donc éviter tout genre d’amalgame ou de généralisation.

Surtout que, depuis les Révolutions qui ont bouleversées la géopolitique de cette région certains observateurs craignent une réminiscence de l’intégrisme étouffé par les dictatures. Les victoires des Frères Muslmans aux élections font peur et ces manifestations donnent raison à ces personnes qui ne font pas confiance au potentiel démocratique des ces payx.

Quoi qu’il  en soit, le nombre de morts liés à ces manifestations est aujourd’hui de 14. L’Etat américain a évacué son personnel « non-indispensable » de certains pays par peur. Une école et des voitures ont été brûlées. Toutes ces choses ont eu lieu au nom de la Religion. Cela rappelle des pages peu glorieuses de l’Histoire et ce n’est pas pour rassurer.

A propos de l'auteur

La Rédaction