L'Echo

La BPI fait des émules en Grande-Bretagne

distribution-argent-livres-sterling
Sharknews

La France n’est pas le seul pays de l’Union Européenne à prendre le problème du financement des PME à bras-le-corps. La Grande-Bretagne a en effet annoncé sa volonté de créer une banque publique d’investissement dotée d’un fonds de 1,25 milliard d’euros. Un dispositif similaire à la BPI sur le point d’être créée par le gouvernement de Jean-Marc Ayrault.

Suivant l’exemple français, le Royaume-Uni va créer sa banque publique d’investissement afin de soutenir les petites et moyennes entreprises dans l’accession aux crédits. Vince Cable, ministre britannique des Affaires, de l’Innovation et du Savoir-faire, l’a annoncé la semaine dernière :

« Nous avons besoin d’une banque publique britannique dont le bilan soit équilibré et disposant d’une capacité rapide d’expansion de ses prêts aux producteurs, aux exportateurs et aux compagnies à forte croissante qui font fonctionner notre économie. »

Le fonds alloué à cette banque publique sera relativement modeste et s’élèvera à 1,25 milliard d’euros. Le gouvernement britannique compte sur les capitaux privés pour atteindre jusqu’à 10 milliards de livres (12,5 milliards d’euros) de prêts nouveaux et complémentaires.

La banque nouvellement créée devra opérer sur le marché de gros et soutenir l’offre de prêt et de capital de long terme à destination des PME à travers des établissements bancaires et financiers existants. La Grande-Bretagne espère également voir émerger une nouvelle génération de banques afin d’augmenter la concurrence parmi les prêteurs.

En France, le dispositif de création de la Banque Publique d’Investissement commence à dévoiler ses contours. L’établissement public sera piloté par la Caisse des Dépôts, qui regroupe déjà des organismes chargés de soutenir les PME, dont le Fonds stratégique d’investissement, Oséo et Qualium Investissement. Une fois créée, la BPI sera dotée d’un fonds de 30 milliards d’euros, à la fois en prêts et en capital, à investir dans les PME innovantes.

A propos de l'auteur

Sharknews

Sharknews