What else ?

Sclérose en plaques : le cannabis à l’œuvre

cannabis

Le cannabis atténue la raideur musculaire des patients atteints de sclérose en plaques.

Une nouvelle thérapie à base d’extraits de cannabis pourrait leur être proposée.

La raideur musculaire concerne 90% des patients qui souffrent de sclérose en plaques. Une invalidité pesante qui détériore la qualité de vie des malades.

Pour pallier à cette difficulté, des tests ont été effectués sur 279 patients britanniques pendant 3 mois et les résultats ont été rendus publics ce mardi 9 octobre.

Les participants ont été divisés en deux groupes : l’un se voyait administrer des extraits de cannabis (tetrahydrocannabinol) et l’autre un placebo. Les doses ont été régulièrement augmentées durant la période d’essai passant de 2.5 mg à 25 mg.

A la fin de l’étude, près de 30% des patients du premier groupe ont observé une atténuation de la raideur musculaire tandis que 16% de l’autre groupe faisait état de la même observation.

Si le cannabis semble efficace pour la décontraction des muscles, les effets secondaires sont réels : le premier groupe a été plus fréquemment touché par des troubles du système nerveux et des problèmes intestinaux.

A propos de l'auteur

La Rédaction