What else ?

Les images et vidéos des ados finissent sur les sites pornos

sexting

88% des images et des vidéos sexuellement explicites postées par les adolescents se retrouvent sur des sites pornographiques.

L’insouciance des jeunes est pointée du doigt.

Une récente étude de l’Internet Watch Foundation a mis au jour une tendance préoccupante : 88% des vidéos et des images postées par les adolescents sont par la suite récupérées et publiées sur les sites pornographiques.

Vous l’aurez compris, les photos et vidéos en question sont sexuellement explicites : les jeunes ont des poses suggestives, sont dénudés ou en plein ébat sexuel. Les clichés ou vidéos ont généralement été pris après une soirée alcoolisée ou lors de conversations intimes par webcams interposées.

Ces jeunes adultes n’ont pas conscience qu’une fois postées, les vidéos ou les images ne pourront être retirées. Or, une étude dans une école américaine a révélé qu’un tiers des étudiants possédait une photo d’eux-mêmes nus et c’est autant d’élèves susceptibles de la mettre en ligne sur Internet.

L’enquête a été réalisée auprès d’enfants et d’adolescents connectés sur les réseaux sociaux pendant 47 heures étalées sur quatre semaines.

A propos de l'auteur

La Rédaction