What else ?

En Russie, maison close et monastère cohabitent

monastre

Initialement loué pour former des orthodoxes au canon religieux, l’hôtel a été le théâtre d’activités bien moins catholiques…

…Des prostituées ont été interpellées par la police.

Quand la vertu et le vice se rencontrent à Moscou, les événements deviennent assez cocasses : les policiers ont interpellé deux prostituées en début de semaine, elles officiaient dans un hôtel loué par un monastère.

La bâtisse servait à former des orthodoxes au canon religieux rattachés au monastère Stretenski mais une maison close y a été implantée.

L’établissement est réputé pour être un « hôtel pour les amants » et dispose de sept chambres tarifées 45 euros l’heure.

Les religieux affirment n’avoir aucun lien avec ces activités.

A propos de l'auteur

La Rédaction

La Rédaction