Les buzz !

Bourrés, ils croient que la gamine se prostitue

Chine_police

Un micro-scandale a explosé ce week-end en Chine, et en particulier sur le réseau social chinois Weibo, après que deux étrangers ont tenté de « sauver » une fillette de 5 ans d’un réseau de prostitution.

Une belle action, certes, si ce n’est que tout n’est qu’un malentendu et qu’il n’y a jamais eu de prostitution…

Deux étrangers, dans un bar de Shanghai, sont approchés par une fillette d’environ 5 ans qui les interpelle et leur propose du « sexe ». Paniqués et choqués, les deux hommes s’emparent de la fillette et courent vers le poste de police le plus proche.

Là, la police appelle la tante de la fillette, soit la prétendue « trafiquante d’êtres humains » pour l’interroger. La vérité s’avère du coup être particulièrement ridicule et on n’ose pas imaginer la honte des deux hommes.

La fillette tentait non pas de leur vendre du « sexe » mais de leur vendre des fleurs pour « six » yuan. Les deux hommes ont donc tout simplement, sans doute aidés de l’alcool et d’une mauvaise prononciation de l’anglais de la part de l’enfant, complètement mépris les intentions de la fillette.

Celle qui aurait pu rester une petite honte personnelle a pris des dimensions gigantesques justement à cause de Weibo où la femme d’un des hommes a posté que son mari et un ami avaient fait cette rencontre où des services sexuels leur étaient offerts par une enfant.

La police a malgré tout vérifié l’histoire et a confirmé que la fillette ne vendait vraiment que des fleurs. La tante s’occuperait d’elle depuis que ses parents sont partis travailler en dehors de Shanghai.

A propos de l'auteur

La Rédaction