Ça transpire !

Coupe de France : Monaco confirme son leadership

as_monaco_logo

Les monégasques ont défendu bec et ongles leur place au 8ème tour  de la Coupe de France. En s’imposant contre Toulon samedi 17 novembre, ils ont confirmé qu’ils étaient de nouveau dans la course, après une période critique qui a inquiété ses supporters.

Le creux de la vague est déjà derrière. Après les frayeurs qu’avaient soulevées les dernières performances du club lors des matchs contre Châteauroux, Niort et Troyes, l’ASM avait  battu Auxerre lors de la 14ème journée du championnat, démentant le ton alarmiste de ses détracteurs.

Mais une victoire ne suffit pas à faire taire les sceptiques. Il y avait encore des commentateurs pour mettre en doute la capacité de l’ASM à revenir à son meilleur niveau. En substance, il fallait comprendre que la victoire contre Auxerre n’était qu’une anomalie statistique, et que le club du rocher ne méritait pas son statut de favori.

La victoire contre Toulon vient faire taire les mauvaises langues. Certains observeront que le STV évolue en division d’honneur, soit 4 échelons en deçà de l’ASM. Pour autant, les adversaires étaient combatifs, et la victoire était loin d’être acquise. Si la première période s’est déroulée en faveur des asémistes, Le Sporting s’est montré particulièrement agressif et pointu en seconde période, pour finir par égaliser.

Les prolongations ont permis à Monaco de se démarquer grâce à un Germain en verve qui a réalisé un doublé mémorable : le premier servi par Bajrami, lui aussi particulièrement efficace, le second amené par l’incontournable Ibrahima Touré.

L’implication constructive de Ferreira Carrasco a fini de nous convaincre que Touré n’était pas, contrairement à ce que l’on voudrait nous faire croire, le seul pilier de l’équipe de la principauté. Le quartet révèle que la nouvelle équipe recrutée grâce à l’investisseur Dmitri Rybolovlev a trouvé son équilibre et peut maintenant dérouler un jeu collectif conquérant.

Après un si beau match, les joueurs monégasques vont pouvoir souffler un peu, et s’entraîner comme il se doit, car la prochaine rencontre contre Clermont n’aura lieu que le 26 novembre.

A propos de l'auteur

La Rédaction

La Rédaction