Les buzz !

« Allô la police ? on m’a volé mes plants de cannabis ! »

1899128_cannabis

La dernière chose qu’il faut faire lorsqu’on plante du cannabis à la maison est sans doute d’appeler la police pour signaler un vol. C’est d’ailleurs le thème d’un groupe Facebook intitulé « Voler la drogue à un dealer et attendre qu’il porte plainte ».

Etonnamment, ce cas de figure peut se présenter. Avec une fin toute écrite.

Matthew Warnes, 29 ans, a décidé d’acheter quelques affaires pour se produire son propre cannabis maison. Mais voilà qu’un jour quelqu’un lui a volé trois de ses pots. Forcément, il n’était aps très content.

Il devait aussi avoir consommé un peu de sa production maison avant de prendre la décision fatidique d’appeler les autorités de Rotherham et dénoncer le vol.

La police, sans doute intriguée, est donc venue à son appartement où elle a pu découvrir que le jeune homme ne mentait pas : elle y a retrouvé trois pots avec des plants de diverses tailles, du matériel pour la culture et un reste des récoltes précédentes.

Ce n’est pas étonnant que le jeune Matthew ait été arrêté et se soit retrouvé devant un juge auquel il a expliqué qu’il avait commencé à planter car le prix chez les dealers était trop élevé.

Il a été condamné à 26 semaines de détention provisoire, 150 heures de travaux d’intérêt général, 1 an de prison avec sursis et 85 livres sterling d’amende.

La juge Jane Goodwin a estimé que « le fait d’avoir téléphoné soi-même à la police pour rapporter les faits n’est pas une circonstance atténuante ».

A propos de l'auteur

La Rédaction

La Rédaction