Les buzz !

Les Français ont un sperme de moins bonne qualité

spermat

La variation progressive mais significative des spermatozoïdes de 1989 et 2005 inquiètent les scientifiques.

Les résultats d’une étude française menée durant cette période a été récemment publiée dans Human Reproduction.

D’après une enquête menée entre 1989 et 2005 auprès de 26.600 hommes français de toutes classes sociales, la qualité du sperme serait en baisse.

La concentration des spermatozoïdes aurait diminué de 1.9% par an soit 32.2% entre 1989 et 2005. Pour un homme de 35 ans, cette régression se mesure ainsi : de 73.6 millions de spermatozoïdes par millilitre en 1989, il n’en aurait plus que 49.9 millions par millilitre en 2005.

Or, il existe un seuil en dessous duquel la concentration de spermatozoïdes peut avoir un impact sur le temps requis pour avoir un enfant. Ce pallier a été fixé à 55 millions de spermatozoïdes par millilitre.

Des données qui angoissent les scientifiques: « A notre connaissance, il s’agit de la première étude qui conclut à une diminution sévère et générale de la concentration du sperme et de sa morphologie à l’échelle d’un pays entier et sur une période importante. Cela constitue un avertissement important en termes de santé publique. »

Les causes n’ont pas encore été clairement identifiées. Pour l’heure, les chercheurs incriminent l’environnement et les différents perturbateurs endocriniens.

A propos de l'auteur

La Rédaction

La Rédaction