Les buzz !

Braquage laborieux : ils confondent une bijouterie et un KFC

CPA_PHOTO_500_1227801607

L’année 2012 se termine par un braquage des plus ridicules. Le soir du 31 décembre, deux cambrioleurs décident de braquer une bijouterie mais les choses ne vont pas tourner à leur avantage et ils vont se retrouver dans les toilettes d’un KFC.

Les deux cambrioleurs ont reconnus les faits et sont aujourd’hui poursuivis pour de multiples chefs d’accusations.

C’est à la veille de l’année 2013 que ces deux voleurs vont concurrencer les pires braquages de l’année 2012 dans le monde. Dans la ville de Beauderest, en Australie,  deux hommes ont décidé de passer leur soirée du réveillon à cambrioler une bijouterie mais rien ne se passera comme prévu.

Peter Welsh et Dwayne Doolan, apparemment pas très habitués aux techniques de braquage, ont commencé par « lancer des bougies de voiture contre la vitrine de la bijouterie, afin de la briser », selon les propos d’un officier de police. Se rendant bien compte que la vitrine résisterait à leurs « attaques », ils décidèrent donc de chercher la porte arrière de la bijouterie.

Seulement, lorsqu’ils passent par la porte qu’ils trouvent et qu’ils pensent être cette fameuse porte arrière les séparant de centaines de bijoux ils se retrouvent dans un chenil pour animaux. Riches des 35 euros qu’ils ont tout de même pris dans la caisse du chenil, ils décidèrent de retourner à l’arrière de la bijouterie et de s’attaquer directement au mur de la bijouterie à l’aide d’une barre de fer.

Ils connaissent enfin un succès en réussissant à détruire le mur auquel ils s’attaquaient. Cependant, une fois le mur traversé, quelle ne fut pas la surprise lorsqu’ils réalisèrent qu’ils étaient dans les toilettes d’un KFC face à face avec des employés du fast-food. Les deux hommes se retrouvèrent ainsi à voler 2000 euros, recette journalière du restaurant, pour ensuite sortir par la porte d’entrée avec leur maigre butin.

Leur braquage n’étant pas encore assez raté, ils ont été retrouvés à peine deux jours plus tard à leur domicile par les policiers. Ils reconnurent les faits de suite après leur arrestation et sont aujourd’hui poursuivi pour cambriolage, vol, effraction et tentative d’effraction.

A propos de l'auteur

La Rédaction

La Rédaction