What else ?

Vous êtes ventripotent ? N’incriminez plus la bière !

ventre-a-biere-mythe-ou-realite-ba

Alors qu’on a longtemps cru que la bière faisait gonfler les ventres des plus gros consommateurs, une étude anglaise vient de récuser cette idée.

La sédentarité et le régime alimentaire seraient les véritables facteurs de cette prise de poids.

C’est la nutritionniste britannique Kathryn O’Sullivan qui met à mal cette idée reçue : « le bide à bière » ne serait qu’un leurre.

Son étude « Beer & Calories, a scientific review » s’est portée sur l’analyse de toutes les autres recherches à ce sujet. Il en est ressorti que la bière n’était pas plus calorique que le vin ou certains jus de fruit et que consommée avec modération, elle avait même des bienfaits pour les reins, les os ou encore le cœur.

Dans un régime, remplacer de façon hebdomadaire deux verres de vin par deux verres de bière permettrait de se délester annuellement de 58.240 calories. Rien que ça !

Selon Kathryn O’Sullivan, « La bière pâtit injustement de son image de boisson riche en calories” alors que c’est dans une alimentation déséquilibrée et/ou le manque d’activité physique qu’il faut chercher les causes d’un ventre bien rebondi.

A propos de l'auteur

La Rédaction