Les buzz !

Au lit, les mecs aussi simulent l’orgasme !

60520_NpAdvHover

Un tiers des hommes avouent avoir déjà simulé un orgasme. Lorsqu’ils simulent Ce n’est pas pour masquer une insatisfaction sexuelle… D’après un spécialiste, le docteur Abraham Morgentaler auteur de « Why Men Fake it : The Totally Unexpected Truth » : une fois que les hommes sont engagés dans une relation ils se soucient davantage du plaisir de leur compagne que du leur.

Bah tiens ! Comme si les filles étaient nées de la dernière pluie… Soit disant les hommes seraient nés altruistes ! Les hommes simuleraient l’orgasme pour ne pas froisser leur partenaire.

On sait depuis longtemps que les femmes simulent assez souvent l’orgasme et qu’un certain nombre se sent coupable de mentir ainsi auprès du partenaire sur la satisfaction sexuelle. Ce que l’on sait moins c’est que les hommes aussi simuleraient, dans le seul but de protéger les femmes, de les préserver de la triste vérité : le sexe « fort », comme le sexe « faible », ne serait pas pleinement satisfait au lit.

Notre spécialiste, pourtant pas sexologue mais urologue (cherchez l’erreur), le Dr Abraham Morgentaler, parle de cette autre vérité dans son livre qui est un recueil de témoignages d’hommes insatisfaits au lit.

Morgentaler, en bon défenseur de la gente masculine, soutient que pour chaque homme qui se comporte mal au lit il peut nous donner 10 exemples contraires. Des hommes anxieux sexuellement, ayant peur de ne pas être à la hauteur. Des hommes qui s’intéressent au bien-être et au plaisir de leur partenaire et font du mieux qu’ils peuvent pour être des partenaires respectables, fiables.

La nouvelle peut sembler dingue pour la gente féminine, sans parler que physiquement parlant il y a de quoi être on ne peut plus perplexe. Mais voilà, les hommes aussi simuleraient mais en assumant encore moins que les filles.

Une étude publiée aux Etats-Unis montre que 70% des femmes contre 30% des hommes avouent avoir déjà simulé un orgasme. Un sujet donc plus tabou chez les hommes que chez les femmes.

L’étude montre que les deux sexes simulent pour les mêmes raisons : quand l’orgasme du partenaire est imminent ils font semblant de jooooouuuuuuir car la pression est forte. Ugly truth ?

Le docteur Morgentaler ajoute qu’il y a trois générations faire l’amour était considéré comme un devoir pour les femmes. Au XXIème siècle, les femmes attendent de ressentir du plaisir pendant les galipeeeeeeeeettes.

Un propos que Morgentaler illustre avec l’exemple d’un patient qui souffrait de troubles érectiles et s’inquiètait à l’idée de ne jamais trouver de partenaire sexuelle, arguant « Quelle femme pourrait bien vouloir d’un gars incapable de la satisfaire ? » Pauvre de lui…

A propos de l'auteur

La Rédaction