Les buzz !

Sondage : seuls 51% des Français favorables à l’Union Européenne

Union_europenne_sondage

Selon un sondage de l’institut CSA/BFMTV/Groupe Nice-Matin publié ce jeudi 8 mai, les français seraient de plus en partagés sur le bien-fondé de l’adhésion de la France à l’Union européenne. Ainsi, seuls 51 % des sondés s’estiment favorables à l’appartenance de la France à l’Europe, une tendance nettement à la baisse depuis 2004.

Alors que les élections européennes approchent à grands pas, le dernier sondage en date publié par l’institut CSA/BFMTV/Groupe Nice-Matin souligne s’il en était besoin, le peu de d’intérêt et de crédit que les français accordent à l’institution européenne. Si la proportion des français favorables reste malgré tout stable par rapport à l’année dernière, 52 % en 2013 pour 51 % cette année, elle a toutefois connu un recul significatif au cours de la dernière décennie. Un sondage de 2004 estimait la part des français favorables à près de 67 %.

Parmi les raisons invoquées pour justifier un tel scepticisme envers l’institution politique et économique européenne, on retrouve notamment les inquiétudes sur l’avenir et la peur de l’aggravation de la crise. Une crise de confiance dans l’Europe qu’une large partie des français ne considère plus apte à gérer les problèmes de dette des états membres et d’emploi. En effet, comme le précisent les auteurs de ce sondage, «si cette confiance s’était déjà amenuisée en 2009 (34%, -12 points par rapport à 2004), l’enlisement de la crise et le déclenchement de celle des dettes souveraines ont nettement accentué cette baisse».

En termes de catégories socioprofessionnelles, la tendance à l’euro-scepticisme se développe en premier lieu parmi les catégories les moins favorisées, à savoir les ouvriers (seuls 30% ayant une opinion positive de l’Europe). A l’inverse le soutien est bien plus fort chez les cadres (78%) et les retraités (62%).

Crédits photo : Rock Cohen

Thomas Livingston

A propos de l'auteur

La Rédaction

La Rédaction