Des selfies pour remplacer les “cadenas d’amour” ?

C’est la proposition de la mairie de Paris qui a lancé le lundi 11 août dernier une campagne de communication pour convaincre les amoureux de remplacer les cadenas fixés sur les ponts parisiens par des selfies. Des cadenas beaucoup trop lourd pour les ponts parisiens.

Ainsi, les amoureux pourront “immortaliser leur amour en ligne plutôt que sur les ponts de Paris”, résume la mairie de Paris qui doit sans cesse enlever les cadenas bien trop nombreux et désormais dangereux. Un pan de grillage du célèbre pont des Arts s’était d’ailleurs effondré en juin sous le poids de milliers de ces cadenas, entraînant l’évacuation de cette passerelle pour piétons qui enjambe la Seine à côté du Louvre.

Tradition créée en 2008 qui veut que les amoureux viennent attacher un cadenas sur les grilles du pont et jeter la clef dans le scène afin de sceller leur amour de manière symbolique, les “cadenas d’amour” sont désormais trop encombrant pour les autorités locales.

Des autocollants sont d’ores et déjà apposés sur les ponts pour suggérer aux amoureux de réaliser ces autoportraits photographiques avec leur téléphone portable et de les publier sur un site spécialement créé pour l’occasion  lovewithoutlocks.paris.fr (l’amour sans cadenas). Mais comme l’explique la mairie, cela ne suffira pas à décourager les plus passionnés et il n’est pas question ici d’entrer dans une logique de verbalisation. Solution la plus efficace, remplacer les grilles par des installations qui ne permettent pas d’y accrocher de cadenas. Une réflexion est en cours à ce sujet avec les Bâtiments de France.

Crédits photo : Trissotin