L'Echo

Air France et Lufthansa accusés d’entente sur les prix

L’affaire avait déjà donné lieu à des amendes de la part de Bruxelles et des Etats-Unis pour plusieurs compagnies aériennes de fret en 2010. Cette fois, c’est la compagnie ferroviaire Deutsche Bahn qui porte plainte contre plusieurs sociétés, dont Air France et Lufthansa. Elle les accuse d’entente illégale sur les prix, ce qui aurait porté préjudice à sa filiale fret, Schenker.

La Deutsche Bahn a déclaré dimanche 30 novembre, qu’elle poursuivait en justice, à Cologne en Allemagne et à New-York aux Etats-Unis, les compagnies aériennes impliquées dans cette affaire. L’entente avait été découverte en 2010 et portait sur les surtaxes de carburant et sur les frais de sécurité. Elle aurait été mise en place de 1999 à 2006. Bruxelles avaient condamné 11 compagnies à payer des amendes pour un total de 800 millions d’euros. Suite aux condamnations, les victimes présumées s’étaient vu accorder le droit d’engager des poursuites de façon individuelle.

Pour la compagnie ferroviaire allemande, le préjudice se porterait à « des milliards d’euros ». Elle précise d’ailleurs dans son communiqué diffusé dimanche, qu’il s’agirait d’une des ententes les plus importantes de « l’histoire de l’économie ». Selon une source de presse allemande, la Deutsche Bahn réclamerait près de deux milliards d’euros de dommages et intérêts.

La Lufthansa serait d’ailleurs la compagnie à qui elle réclamerait la somme la plus élevée car elle aurait joué un rôle « de premier plan » selon Gerd Becht, directeur juridique de la Deutsche Bahn. Il rajoute, lors de son entretien accordé à l’hebdomadaire Wirtschaftwoche : « Nous ne pouvons tolérer que ces pertes ne nous soient pas remboursées ». Cette plainte concerne 17 compagnie aériennes.

Crédits photo : Magic Aviation

A propos de l'auteur

La Rédaction