What else ?

Moins d’aide pour la Syrie au pire moment

La guerre en Syrie fait rage, un bilan de plus de 200 000 victimes et 1,7 million de réfugiés a été publié suite à une annonce faite par l’ONU concernant la suspension de la PAM ou Programme Alimentaire Mondial. Une suspension qui assombrit encore plus l’avenir de ces millions de victimes de la guerre.

En quatre ans, la guerre en Syrie a fait plus de 200 000 victimes, et ce ne serait pas encore un chiffre exact selon l’Observatoire  Syrien des droits de l’Homme. En effet, le directeur de cette ONG présume que ce chiffre est certainement plus important en raison des régions qui restent inaccessibles, car sous le contrôle des djihadistes ou encore par le Régime.

Comble de ce bilan malheureux, l’ONU a annoncé la suspension de la PMA pour la Syrie, une nouvelle qui plonge les réfugiés dans le désespoir avec un hiver qui s’annonce encore plus rude. Faute de moyen financier, ils vont donc être privés d’une aide qui leur permettait de s’approvisionner dans les magasins locaux. Une annonce catastrophique qui risque de mettre encore plus en danger la santé des réfugiés syriens qui ne sont pas du tout préparés à affronter un hiver. Mal vêtu, mal chaussé, sous-alimenté avec des logements de fortune, cela reste une situation désastreuse.

A propos de l'auteur

Andoniaina RAKOTONIRINA