What else ?

Qui sont-ils : les individus que le gouvernement veut surveiller ?

Plusieurs individus sont dans le collimateur du gouvernement dans la mise en œuvre de la lutte contre le terrorisme. Il y a plusieurs profils d’individu que le gouvernement voudrait bien mettre dans la liste des personnes à surveiller. Mais qui sont-ils ?
Du simple adolescent facilement manipulable en voie de radicalisation, des intégristes religieux,  aux ex-terroristes, tout individu susceptible de radicalisé sont suivies de près par le gouvernement. Aucune liste détaillée n’est encore dévoilée à ce jour. La menace terroriste n’a jamais été aussi réelle en France.  Manuel Valls annonçait mercredi une batterie de mesures pour renforcer les services de renseignements, de la police, de la gendarmerie.  Environ 3000 personnes, Français ou étranger sont à surveiller en France, 1800 d’entre eux auraient déjà eu des contacts avec les musulmans extrémistes et les djihadistes, ils sont qualifiés « d’animateurs » par le premier ministre.

Le premier ministre Manuel Valls avait sorti un chiffre de 1200 personnes qui seraient actuellement partis pour faire le Djihad en Irak ou en Syrie, ces personnes ne font pas partie des 3000 personnes à surveiller de près.

A propos de l'auteur

Avatar

Stephanie Dumont