Ça transpire !

Matches truqués : devant les juges sportives

La ligue 2 Françaises ont été fortement secouées par une affaire des matches présumés truqués, depuis lundi et mardi, la justice sportive représentée par la commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP),  examine les dossiers.
Plusieurs clubs sont mouillés dans cette affaire, mais Nîmes et le plus souvent cité depuis la révélation de cette affaire en novembre dernier, Le club est soupçonné d’avoir truqué sept de ses matches, lors du Championnat de L2 2013-2014, à savoir ses rencontres entre (Bastia-Nîmes, Nîmes-Istres, Dijon-Nîmes, Nîmes-Brest, Nîmes-Laval, Caen-Nîmes, Créteil-Nîmes).
Le rôle de la commission et maintenant d’établir si les dirigeants se sont sollicités pour se maintenir en L2. Le matche Caen-Nîmes qui s’est déroulé le 13 mai 2014 retient surtout l’intention des juges, Caen 1- 1 Nîmes, ce résultat permettait a Caen d’accéder en Ligue 1 et à Nîmes d’éviter la relégation en National.
L’actuel entraineur de Nîmes, José Pasqualetti, a été entendu lundi en tant que témoin, car il n’était pas présent au moment du match entre les deux clubs le 18 avril 2014. « Le club sera certainement pénalisé « ,  regrette le technicien du club Nîmois recruté en juin 2014.
La révélation par Le Canard enchaîné du fameux match truqué de Caen-Nîmes avait éveillé les soupçons.  Les écoutes téléphoniques avaient révélé les discussions entre les deux présidents des clubs le jour du match, dont voici un extrait Question du Caennais Jean-François Fortin : « Toi c’est un point aussi ? » (qu’il te faut). Réponse de son homologue nîmois Jean-Marc Conrad : « Ouais, il nous faut un point, voilà « . Et Fortin de poursuivre : « Ben, si on n’est pas trop cons, hein ? »
« Les joueurs sont complètement en dehors du problème. Il y a peut-être eu des coups de téléphone curieux, mais rien n’est démontré. Par rapport à l’ampleur qui avait été donnée, l’affaire se dégonfle considérablement « , a assuré Me Jean Yves Foucard, avocat de l’ancien joueur de Caen.

A propos de l'auteur

Stephanie Dumont