Poli-tic

Europe : la lutte contre l’immigration illégale coûte 13 milliards d’euros

C’est le montant que l’Europe avait dépensé pour lutter contre l’immigration durant 15 ans. Les migrants eux ont débloqué près de 16 milliards d’euros pour venir en Europe durant cette période. C’est le résultat d’une enquête faite par un collectif de journalistes européens appelée “Migrants Files”

.
Les pays de l’Union européenne dépensent de milliards d’euros pour créer des remparts afin de lutter contre les arrivées clandestines des migrants. En 15 ans, les pays de l’Europe ont dépensé près de 13 milliards d’euros pour la lutte contre l’immigration illégale, d’après les données de l’étude “Migrants Files”. La France a dépensé près de 3 milliards d’euros dans cette lutte. Cette somme était uniquement destinée à la lutte contre l’arrivée illégale des migrants par voie terrestre et maritime et ne prend pas en compte l’arrivée par voies aériennes, d’après l’étude qui a nécessité six mois de travail de vingt journalistes, statisticiens, et de développeurs issus de 16 pays européens.
C’est surtout l’expulsion qui nécessite une importante dépense: les pays de l’Union européenne ont dépensé près de 11,3 milliards d’euros depuis 2000 pour renvoyer les clandestins. Le renvoi d’un migrant coûte 4000 euros en moyenne dont la moitié est destinée aux frais de transport, selon l’enquête.
Les pays de l’Europe ont dépensé près de 1,6 milliard d’euros depuis 2000 pour la protection des frontières européennes: 955 millions ont été prise en charge par l’agence Frontex, 75 millions ont été destinés pour aider les pays frontaliers à empêcher l’arrivée des clandestins. Les barrières de grillages conçues pour la défense des enclaves espagnoles de Ceuta et Melilla au Maroc et les frontières grecques et bulgares ont nécessité 76,6 millions d’euros. Il faut au minimum, 10 millions d’euros supplémentaires par an pour l’entretien de ces murs et 7 millions par an pour la barrière entre la Grèce et la Turquie.

crédit photo: tpsdave

A propos de l'auteur

Stephanie Dumont