L'Echo

La Bundesbank estime qu’un “Grexit” risque de plomber le budget de l’Allemagne

Jens Wedman, le président de la Bundesbank avait prévenu Angela Merkel que l’expulsion de la Grèce  de la zone euro pourrait créer un grand trou de plusieurs milliards d’euros du budget de la République fédérale.

La Bundesbank lance l’alerte. Au moment où de nombreux responsables européens continuent leurs discours rassurants concernant la sortie de Grèce de la zone euro, en diminuant les effets de son impact sur leur propre économie, la banque centrale évoque un autre discours.
Jens Weidmann estime qu’un “Grexit” plomberait les bénéfices de la banque centrale nationale dont la plus importante part concerne le budget, d’après le quotidien économique Handelsbatt qui évoquent des sources gouvernementales.

Le journal affirme que dans un tel scénario, les pertes que la Bundesbank avait subies, atteindraient les 14,4 milliards d’euros de provisions qui est passé au titre de la crise de la zone euro, car il se pourrait que la banque centrale écope de lourdes pertes sur les titres grecs qu’elle détient.

“Cela ne serait pas suffisant dans le cas d’un Grexit”, rapporte le Handelsblatt, sans citer sa source.

A propos de l'auteur

Stephanie Dumont