L'Echo Les buzz ! Poli-tic

El Khomri: “Je ne suis pas une magicienne”

Myriam_El_Khomri_par_Claude_Truong-Ngoc_septembre_2014La nouvelle ministre du Travail avait déclaré dimanche dernier qu’elle veut investir dans la formation et l’apprentissage afin diminuer le nombre des emplois vacants évaluer à “150.000 à 400.000” actuellement et faire baisser le chômage.
Myriam El Khomri avait déclaré “ne pas être une magicienne” dans la lutte contre le chômage. Elle admettait dimanche dernier qu’elle “n’était pas une magicienne” pour faire diminuer le chômage, mais elle s’est dit confiance dans les “bons outils” qui sont déjà en place. “Je veux réussir” sur le chômage, a déclaré la ministre, sur l’émission C politique sur France 5, en indiquant que “c’était son cap”.
Comme à son habitude, elle ne cache sa confiance “dans les bons outils sur la table », mais qu’il faut leur accorder du temps pour avoir les effets escomptés avait-elle ajouté, mais ne donnant pas la date précise de l’inversion de la courbe du chômage. La formation des personnes n’ayant pas de qualification, le contrat de génération pour les plus de 50 ans, ou encore la garantie jeune devront avoir “un effet boule de neige” avait-il indiqué.
“Pour autant, je ne suis pas une magicienne” pour faire diminuer le chômage avait indiqué la ministre. Elle a cependant regretté le fait que certains artisans “ne trouvent pas de remplaçants”. Elle avait indiqué qu’elle voulait joués sur l’apprentissage et la formation pour que les “150.000 à 400.000” emplois vacants puissent trouver preneurs. C’est un “enjeu fort de former les personnes qui sont peu qualifiées”, a-t-elle annoncé, en parlant des améliorations qu’il faut mettre en place à Pôle emploi sur “l’accès aux formations”.
Concernant le travail de dimanche, la ministre avait indiqué qu’elle “ne croyait pas à sa généralisation” “Il n’y aura ouverture (des magasins le dimanche dans les zones prévues par la loi Macron) que s’il y a un accord” entre partenaires sociaux dans les commerces concernés, a-t-elle déclaré.

crédit photo: © Claude Truong-Ngoc / Wikimedia Commons

 

A propos de l'auteur

Stephanie Dumont