Les buzz !

Guerre des brevets: Samsung pourrait retirer trois fonctions de ses Smartphones

La guerre entre Apple et Samsung est de nouveau d’actualité. Selon un cours d’appel, le constructeur sud-coréen ne devrait pas utiliser certaines fonctions comme la correction automatique ou bien le “glisser pour déverrouiller”, breveté par Apple.

Apple avait gagné contre Samsung le 17 septembre 2015 dans le conflit qui les opposait concernant trois brevets sur la création de liens rapides, le déverrouillage par glissement et la correction automatiques. Samsung pourrait être contraint de supprimer ces fonctions de ses appareils mobiles ou même d’arrêter la vente des Smartphones qui en sont encore équipés.

Le fait que Samsung avait utilisé ces brevets a « fait du tort à Apple qui a perdu des parts de marché, des ventes et s’est retrouvé obligé d’entrer en compétition avec ses propres technologies », avait annoncé la cour d’appel fédérale américaine qui annule le jugement qui a été rendu l’année dernière par la juge Lucy Koh qui avait accordé des droits de dommages de 119 millions de dollars à Apple, mais n’avait pas validé l’interdiction de certaines fonctions à Samsung estimant qu’elle n’avait pas trouvé de « dommages irréparables ».

La cour d’appel avait estimé qu’Apple avait tout à fait le droit d’exiger l’interdiction de ces fonctions sur des appareils qui violent les brevets. En d’autres termes pour que Samsung puisse commercialiser ses Smartphones, la firme devrait retirer ces fonctions.

Lors du jugement, Samsung qui estime que l’injonction d’Appel était “sans fondement” a voulu rassurer ses clients en annonçant que “tous ses Smartphones phares” seront toujours disponibles. La demande d’Apple ne touche que neuf modèles: Admire, Galaxy Nexus, Galaxy Note, Galaxy Note II, Galaxy S II, Galaxy S II Epic 4G Touch, Galaxy S II Skyrocket, Galaxy S III and Stratosphere.

crédit photo:  Maurizio Pesce

A propos de l'auteur

Avatar

Stephanie Dumont