L'Echo Poli-tic What else ?

L’ouverture d’un magasin Ikea bloqué par les autorités marocaines

Par Pascal

Mardi 29 septembre, un magasin “Ikea” devait s’ouvrir près de Casablanca au Maroc. Les autorités marocaines ont bloqué l’ouverture officiellement pour  l’absence d’un “certificat de conformité”. Cependant pour les médias marocains, cette mesure intervient en représailles à la position de la Suède sur le dossier du Sahara occidental.

Ce magasin marocain, s’il avait ouvert, aurait été le premier du numéro un mondial de l’ameublement au Maghreb. L’inauguration s’annonçait grandiose, mais un communiqué de presse a annoncé l’annulation de ce lancement. Le certificat de conformité n’ayant pas été remis par les responsables administratifs aux autorités compétentes. La nature exacte de ce document n’est toutefois pas précisée.

Dans le même temps, la Suède s’apprêterait “à reconnaître” la République arabe sahraouie démocratique, position que le Maroc n’apprécie pas du tout. Cette ancienne colonie espagnole est majoritairement contrôlée par le Maroc, mais elle est revendiquée par les indépendantistes du Polisario. Le Maroc propose une large autonomie pour ce territoire de moins d’un million d’habitants, mais elle veut garder la souveraineté. Le Polisario de son côté, réclame un référendum d’autodétermination. La position de la Suède est perçue comme hostile à l’intégrité territoriale du Maroc. Il a alors été décidé “de réévaluer les intérêts de la Suède au Maroc”.

La Suède a nié tout lien avec le Sahara occidental et minimise l’affaire en déclarant “les informations que nous avons indiquent que le magasin n’a pas toutes les autorisations au Maroc“. Quant à la firme, elle indique que : “le magasin n’est pas prêt à ouvrir et que le franchisé y travaille”.

L’enseigne suédoise, bien que basée aux Pays-Bas est toujours contrôlée par la famille du fondateur de l’entreprise, le milliardaire suédois Ingvar Kamprad.

Crédit photo : francesco Pappalardo

A propos de l'auteur

Pascal