Transfert : la Premier League a dépassé le milliard en dépense

Et pourtant, c’est la crise ! Un nouveau record en Premier League vient d’être battu, non pas le nombre de buts ou celui du nombre de spectateurs, mais celui des dépenses de transfert de joueurs. En cumulant les deux périodes de transferts de la saison 2015-2016, les clubs de Premier League ont en effet dépensé plus d’un milliard de livres.

Peut-on appeler cela un cercle “vertueux”, mais en attendant la machine tourne à fond. Plus de joueurs vedettes dans un championnat relevé, suivi par le monde entier donc attractif pour les publicitaires, ça veut dire des droits TV énormes pour plus d’argent qui permet d’attirer toujours plus les meilleurs joueurs du monde entier dans un championnat encore plus attractif…etc…etc…

Les formations de Premier League dépensent donc sans compter. Pas besoin d’attendre la fin de la dernière journée du mercato hivernal, les clubs de l’élite anglaise ont déboursé un milliard de livres dans les transferts, soit 1,315 milliard d’euros. 870 millions de livres (1,144 milliard d’euros) pour les transactions de l’été dernier et 130 millions de livres (171 millions d’euros) pour celles de cet hiver. A titre comparatif, il y a dix ans le chiffre était de 305 millions de livres.

Ce fonctionnement n’est pas sans répercussion sur les autres championnats européens, car les clubs anglais font flamber les prix et enrôlent à tour de bras, quitte à prêter dans la foulée, des jeunes prometteurs par exemple. Cela modifie profondément l’équilibre et les enjeux du football mondial.
On peut se demander jusqu’où va mener cette spirale…

Crédit photo : Colin Davidson