Faux tweet : Alain Juppé porte plainte contre un ado de 17 ans

Ah, ce n’est pas le moment de le chercher, Alain Juppé ! Comme tant d’autres, il est en plein préparatif pour les primaires à droite, donc il ne faut pas de problèmes, et surtout sur un sujet polémique. C’est dans ce contexte que le candidat, a rapidement réagi, et a porté plainte pour la “diffusion de l’image d’un faux tweet en son nom“.

Dans le collimateur, un faux tweet au nom d’Alain Juppé, qui a circulé sous forme de capture d’écran sur le réseau social. Ce faux tweet disait “un très bon Ramadan à mes frères et sœurs en Islam. Que la paix d’Allah soit sur vous”. Sur son compte officiel, le maire de Bordeaux attaque “j’ai porté plainte après la diffusion de l’image d’un faux tweet en mon nom. Bien entendu, je ne suis pas l’auteur du tweet en question “.

En fait, il va donc attaquer “Candide” derrière lequel se cache un lycéen ardéchois de 17 ans, qui se trouve surpris par la dimension “disproportionnée” que prend l’affaire. Ce jeune explique qu’il a voulu faire bouger la “Fachosphère” et pour démontrer que de nombreux abonnés, et des petits sites de la nébuleuse d’extrême droite sur internet reprennent tout sans aucune vérification et l’ont “pris au sérieux “.

Il se dit surpris de n’avoir pas de contact direct avec l’équipe d’Alain Juppé depuis le déclenchement de cette affaire.

Bon, ce n’est pas tout, mais pour un élève de terminale, il y a le bac à passer.

Crédit photo :  Stéphane Monnet