En Nouvelle-Zélande, le burger Vegan est déclaré “menace existentielle”

Il n’y a pas qu’en France ou un sujet concernant la cuisine et notamment la viande, fait réagir. Depuis quelques jours, les passagers des vols Auckland-Los Angeles de la compagnie Air New-Zealand, peuvent se voir servir un sandwich “Vegan”. Il n’en fallait pas plus pour voir les producteurs de viandes locaux monter aux créneaux.

Cette invention d’une entreprise de San Francisco aux Etats-Unis, est présentée comme un burger vegan, il est fabriqué à partir d’un substitut de viande à base de plantes. Choquant pour certains élus, qui rappellent que la Nouvelle-Zélande produit les steaks et élève des agneaux reconnus, comme faisant partie des plus délicieux de la planète. De plus, la viande est produite sans OGM, ni hormones.

Ils s’indignent, que la compagnie néo-zélandaise fasse la promotion de viande de synthèse. Nathan Guy, député de centre-droit twitte, “je suis très déçu de voir Air NZ promouvoir un burger avec un substitut de viande dans ses vols pour les États-Unis“.

Du côté de la compagnie aérienne, on explique qu’il s’agit uniquement de “proposer une initiative innovante de choix de produits pour ses consommateurs“. De fait, elle assure qu’elle continuera à servir son burger vegan aux passagers pour augmenter son panel de choix. Il ne faut pas oublier, que la ligne rejoint Los Angeles et de nombreux passagers américains sont sensibles à cette proposition de menus. Elle précise, qu’elle n’en a pas moins “fièrement servi 1,3 million de pièces de viande locale” à ses clients l’année dernière”.

Il reste, que la colère est grande dans ce pays réputé pour sa viande rouge. Dans ce contexte, même le Premier ministre Winston Peters, s’est exprimé auprès du “NZ Herald” pour affirmer que l’initiative d’Air New Zealand était une “menace existentielle” pour l’industrie de la viande.

Il ne doit pas falloir crier trop fort, que l’on est vegan en Nouvelle-Zélande.

Crédit photo : George Lau