Hollywood s’intéresse déjà à l’histoire des enfants coincés dans la grotte

Nous sommes encore tous sous le soulagement d’avoir vu les enfants et leur entraîneur sortir indemne de la grotte, mais pour les professionnels du cinéma, c’est déjà “le jour d’après”. Hollywood, est sur le qui-vive pour imaginer une adaptation au cinéma de cette incroyable histoire.

Les derniers membres de la jeune équipe de foot sont sortis sains et saufs de la grotte de Tham Luang, en Thaïlande, après 17 jours de captivité. Le pays et le monde entier, ont suivi presque heure par heure le déroulement de cette tragédie à la fin heureuse. Tout le monde a retenu son souffle en suivant l’évolution de la situation et du sauvetage de ces enfants. Cet engouement et cette empathie ne pouvaient pas passer inaperçus pour des hommes de médias et de cinéma.

Il est vrai, que l’histoire recèle déjà en elle-même, les ressorts d’un bon gros film hollywoodien. Nous avons un fond de tragédie, un suspense haletant et une fin heureuse. Vous rajoutez à cela, de nombreux acteurs principaux, idéals pour un casting de grande envergure, et même un cadre exotique. Cela ne pouvait échapper à des producteurs américains, qui se sont déjà mis en tête d’adapter cette histoire sur grand écran.

Michael Scott et Adam Smith, deux directeurs associés d’une société de production se sont déjà manifestés. Ils espèrent coiffer sur le poteau d’autres producteurs sur le projet, car il va y avoir concurrence. Pure Flix Films, voit cette histoire comme “un film hollywoodien majeur porté par des acteurs stars de renom”.

Bien sûr, ce projet est encore au stade de l’idée, les producteurs prévoient déjà de rencontrer les acteurs de ce sauvetage, les victimes et les familles, pour enrichir le futur scénario du potentiel long-métrage. Il faudra aussi faire avec les autorités locales pour diverses autorisations. Elles voudront certainement aussi, être sûr que le scénario soit conforme à leurs intérêts et qu’il préserve bien le rôle et l’importance joué par chacun des protagonistes de ce sauvetage.

Crédit photo : Lauren Brown