Défense : les budgets ont connu leur plus forte hausse depuis 10 ans

On aurait pu imaginer, qu’avec la chute du bloc soviétique et la fin de la guerre froide, les relations se seraient un peu réchauffées. C’est mal connaître les hommes, ils ont vite retrouvé d’autres raisons de se battre et de fabriquer des armes pour cela. Les budgets, ont connu leur plus forte hausse depuis 10 ans, selon un rapport du cabinet IHS Markit.

Selon cette étude, dans le monde, ce n’est pas moins de 1 780 milliards d’euros, qui ont été consacrés l’an passé, aux budgets de défense. Cela correspond, à une hausse de 4,9 % en 2018. Rien que pour l’OTAN, les dépenses des pays dépasseront même les 1 000 milliards de dollars en 2019, contre 989 milliards en 2018. Ce qui veut dire, que pour l’OTAN, la croissance est plus importante avec une augmentation de 5,8 %. Ce sont, principalement les Etats-Unis qui sont les moteurs de cette augmentation.

Ne n’y trompons pas, la France a elle aussi accru ses dépenses, pour suivre le mouvement, mais il faut souligner, que l’Arabie Saoudite a dépassé la France en terme de budget de défense en 2018 et prit la cinquième place dans le monde. Autre évolution notable dans ce classement des budgets de défense, l’Iran a dépassé Israël et le Canada, pour apparaître à la 15e place.

De fait, selon le rapport, la dépense globale observée dans le monde l’an dernier “dépasse significativement le record de l’après-guerre Froide observé en 2010, qui était de 1 690 milliards de dollars”. Fenella McGerty, analyste principale à la revue Jane’s du cabinet IHS Markit, complète “après une période difficile pour les membres de l’OTAN dans la foulée de la crise financière mondiale, les pays-membres, ont commencé à augmenter leurs budgets de défense face aux menaces émergentes”.

9 pays membres de l’OTAN vont consacrer 2 % de leur PIB à la défense en 2019, contre seulement quatre en 2014. Il s’agit des Etats-Unis, de la Grèce, de l’Estonie, de la Lituanie, de la Lettonie, du Royaume-Uni, de la Pologne, de la Roumanie et de la France.

C’est en Amérique Latine, que les progressions sont les plus fortes avec des budgets de défense en progression de 10,4 % en 2018. Ils atteignent près de 62 milliards de dollars, dont 29,9 milliards pour le Brésil. Il reste cependant, bien en deçà des budgets de défense d’Europe occidentale.

De son côté, L’Asie-Pacifique a progressé de 3,6 % en 2018, soit moins que l’ensemble du monde, mais a atteint le chiffre record de 465 milliards de dollars.

Les fabricants et les vendeurs d’armes peuvent dormir en paix, eux !

Crédit photo : jens-lelie