UFC-Que Choisir participe à sa manière au grand débat national

En matière de consommation et de pouvoir d’achat, il semble que l’association de consommateurs UFC-Que Choisir, soit bien placée pour en parler. C’est donc sans surprise, mais aussi pour ne pas se dérober à ses responsabilités, qu’elle a décidé de contribuer au grand débat national. L’association, a donc fait une proposition comprenant “douze mesures concrètes” pour augmenter le pouvoir d’achat des Français.

Le parti-pris de ces douze mesures est d’une part, qu’elles permettent une progression durable du pouvoir d’achat, mais d’autre part, elles n’entraînent pas un surcoût pour les finances publiques. L’association affirme, que ces dispositions permettraient de récupérer 9 milliards d’euros, soit plus de 320 euros par ménage.

De fait, elles se concentrent principalement sur des anomalies et des dysfonctionnements. Bien sûr, certaines mesures reprennent des remarques et des oppositions que l’association à déjà faite auparavant, cela lui permet d’enfoncer le clou et faire avancer ses prises de position.

Parmi ces mesures, on retrouve la suppression du relèvement du seuil de revente à perte (SRP) sur les produits alimentaires. Cette mesure censée, aider à revaloriser les revenus des agriculteurs, est en fait sans grands effets concrets.

L’association, a aussi dans son collimateur, les banques et elle milite pour la “portabilité du numéro de compte bancaire”, qui permet de faciliter un changement de banque, la suppression des commissions d’intervention en cas d’incident bancaire.

On trouve aussi des mesures moins classiques, comme libérer la vente de pièces de carrosserie automobiles, allonger la durée de garantie légale des produits, faciliter le changement des assurances santé, réformer l’apprentissage du permis de conduire.

On l’a bien compris, UFC-Que Choisir, a décidé de jouer le jeu et de participer à fond à ce fameux grand débat. Pour plus d’efficacité et éviter l’éparpillement qui handicape lourdement les différentes initiatives, l’association propose aux consommateurs de signer en faveur de ce plan et de voter en ligne pour dégager “les trois propositions les plus urgentes à leurs yeux”.

Crédit photo : Jeux Vidéo min

 

 

.