La sécheresse affecte une grande partie de l’Europe

Le phénomène de sécheresse et la chaleur qui règne actuellement ne sont pas une spécificité française. Ces conditions climatiques touchent de nombreux pays européens. Ce phénomène se fait de plus en plus présent sur notre continent. C’est inquiétant pour l’avenir, car à la base, l’Europe n’est globalement pas un continent aride.

En France, le manque de pluie a amené les autorités à placer 64 départements sur les 96 de la France métropolitaine, en restriction d’eau. Ce sont surtout les régions de l’Est et du Centre, qui accusent un grave déficit depuis plus d’un an. Les températures élevées de juin n’ont fait qu’aggraver la situation, notamment dans un large quart Nord-est et sur la côte méditerranéenne.

Cependant, si on regarde autour de nous, la situation n’est guère meilleure. Avec un peu moins d’intensité, l’Espagne est tout de même touchée. Cette année est la 3e plus sèche enregistrée au XXIe siècle, selon l’agence nationale de météorologie AEMET. La situation pour les agriculteurs, est “préoccupante” selon leur ministre Luis Planas, notamment dans l’élevage et les cultures d’été dépendant des nappes phréatiques.

Même constat en Allemagne, où ce sont principalement les régions du Nord qui sont touchées, là encore faute de précipitations suffisantes. A ses côtés, la Pologne d’ailleurs n’échappe pas à la tendance.

Plus étonnant, dans la liste des pays touchés, on peut aussi citer de nombreux pays nordiques, comme les Pays baltes. Par exemple, la Lituanie a décrété début juillet une “situation d’urgence”. Pour la Suède, hélas ce n’est pas nouveau, car 2018 fut une année catastrophique pour l’agriculture. En effet, l’an dernier les forêts y brûlaient et les éleveurs devaient abattre une partie de leur cheptel faute de pouvoir le nourrir.

Pour les spécialistes aussi, ce n’est pas une nouveauté. Déjà, en 2009 l’Agence européenne pour l’environnement nous informait que les épisodes de sécheresse en Europe avaient augmenté en nombre et en intensité depuis 1980. En 2003, un tiers du territoire de l’Union européenne, c’est-à-dire plus de 100 millions de personnes, avait subi une des plus grandes sécheresses ayant affecté le continent. L’Agence européenne pour l’environnement rappelle que l’Europe était en train d’épuiser ses principales ressources en eau et puise largement dans des réserves qui ne sont pas éternelles.

Crédit photo : sécheresse sol