Hong Kong, la Chine attaque des étrangers, présentés comme des “agents”

Actuellement, à Hong Kong, certains Occidentaux deviennent rapidement des stars surtout dans les réseaux sociaux, sans le vouloir. Une célébrité dont il se passerait bien selon le journal britannique le “Guardian” qui rapporte les faits. Le tort de ces personnes, se trouver aux abords des manifestations et filmer les événements qui secouent la ville actuellement.

Ce ne sont pas vraiment des attaques directes, mais sur le Web, des photos et des vidéos d’Occidentaux sur les lieux de manifestations circulent. Les commentaires posent très perfidement des questions du genre, “que font-ils là, ou qui sont ces mystérieux personnages ?”. Avec ce terrible jeu, un travailleur occidental s’est retrouvé dans la peau d’un envoyé des services américains. Du coup, certains le reconnaissent à partir des photos, et l’arrêtent pour faire avec lui des “selfies CIA”.

Des conséquences qui peuvent devenir graves

Au-delà de l’anecdote rigolote, les choses peuvent devenir plus graves. Un universitaire américain vivant à Hong Kong, a lui aussi eu sa photo sur les réseaux sociaux sous l’influence de la Chine. Il était clairement accusé d’incitation à la violence. A partir de là, il peut devenir la cible des gangsters des triades, qui œuvrent en sous-main pour les autorités locales et qui ont la fibre très nationaliste.

Un complot pour atteindre la Chine

S’il est vrai que certains étrangers filment intentionnellement les émeutes pour témoigner et raconter ce qu’ils voient, il est moins évident qu’ils soient des agents étrangers manipulateurs. Le but de ses actions est clairement de détourner l’attention de la population de Hong Kong. En temps de crise, l’arrivée d’un ennemi éventuel et inventé, venant de l’extérieur est un classique pour faussement expliquer les problèmes. Le discours de Pékin insinue, que des forces étrangères influencent la population à Hong Kong. Ce seraient ses forces obscures qui tireraient les ficelles derrière les manifestants.

Enfin, on en arrive au traditionnel complot regroupant des politiques étrangers, pour semer le chaos à Hong Kong. Cela serait d’ailleurs qu’une étape, car le complot vise à briser le développement harmonieux de la Chine.

Crédit photo : ruslan bardash