Le propriétaire du PSG en course pour racheter le club de Leeds

Quand on aime, on ne compte pas. Suivant cette maxime, le Qatar Sport Investment (QSI) voudrait racheter le club de football de Leeds qui officie actuellement en Championship, la D2 anglaise. Qatar Sport Investment (QSI), est déjà le propriétaire du PSG et son intérêt pour Leeds dépasse le cadre du strict amour du ballon rond.

C’est l’actuel président de Leeds, qui confirme l’intérêt des Qataris pour le club anglais. Celui-ci, est actuellement entraîné par l’ancien Marseillais Marcelo Bielsa, surnommé El Loco en référence à certaines de ses approches de management et d’entraînement d’équipe.

L’éventualité du rachat du club est très sérieuse et le directeur général Angus Kinnear, a déclaré “il y a l’option Qatar Sports Investments et Nasser Al-Khelaïfi. D’abord, ce sont des amis et nous avons une bonne relation depuis longtemps. Ensuite, ils ont la possibilité de concurrencer Manchester City, donc pour les fans, ça pourrait être une opportunité fantastique”.

La recherche incessante de QSI après Paris

Ce rachat ne serait en fait, que l’épilogue d’une quête et d’un intérêt de la part des Qataris qui n’est pas nouveau. En fin de saison dernière, des négociations avec Andrea Radrizzani, l’actuel propriétaire, ont été menées. Cependant, la vente est restée au point mort en attendant de voir si son club accéderait ou non à la Premier League. Or, Leeds a finalement échoué en barrages face à Derby County.

L’intérêt pour les propriétaires du club parisien de racheter un autre club, serait de permettre au PSG de prêter ses jeunes joueurs, pour leur faire prendre de l’expérience en Angleterre avant d’éventuels retours au Parc des Princes. Cette manœuvre n’est pas nouvelle, et de nombreuses grosses écuries du football européennes font la même chose. Par exemple, Manchester City Group, a pris des parts dans le club espagnol de Gérone et Chelsea avec le club hollandais de Vitesse Arnhem.

Le règlement de l’UEFA pour limiter des dérives

Cependant, pour limiter le regroupement de différents clubs, l’UEFA est intervenu pour éviter ce qui pourrait nuire à la probité d’une compétition. On imagine facilement, quelle serait la valeur d’une compétition dont une partie des clubs aurait le même propriétaire. Le règlement de l’UEFA, interdit donc à deux clubs appartenant au même proprio de disputer la C1. Le cas de figure s’est déjà présenté avec Red Bull, détenteur à la fois du club de Leipzig et de celui de Salzbourg.

Il est cependant dit, que tout problème à sa solution. Le RB Salzbourg, est devenu le FC Salzbourg et la boisson énergisante n’est plus directement son propriétaire, mais un généreux et tout-puissant sponsor principal. Cependant, avec Leeds, QSI n’en n’est pas encore là. D’une part, parce que le club intéresse aussi un riche fan de Leeds basé en Amérique du Nord et le propriétaire d’une équipe italienne. D’autre part, le club est encore en D2 anglaise.

Crédit photo : SGrayPhoto