Les buzz ! Non classé

Etats-Unis : le véganisme touche maintenant les animaux domestiques

Dans un premier temps, considérons 2 choses. D’un côté, de plus en plus de gens ont des animaux de compagnie. D’un autre côté, le véganisme devient une pratique tendance. Les deux ne pouvaient donc que se rencontrer un jour, surtout si des intérêts financiers et commerciaux reniflaient pleinement la bonne affaire. Selon une étude de l’université de Guelph au Canada, un tiers des propriétaires américains d’animaux domestiques envisagent de les mettre au régime végétalien, notamment pour des raisons écologiques.

Comme souvent, la tendance va arriver des States. Les arguments sont de plusieurs ordres. L’écologie et l’environnement en font partie. Il s’agit de mettre en parallèle que de nombreuses organisations et associations dont les Nations unies, recommandent la réduction de la consommation de viande. Le but est de participer à la lutte contre le réchauffement climatique et à l’amélioration de la sécurité alimentaire. Si nous pensons immédiatement à notre propre consommation, il ne faut pas oublier que les chats et les chiens représentent 30 % de la consommation de viande aux Etats-Unis, selon une étude de l’Université de Californie effectuée en 2017. Nos chers animaux de compagnie, s’ils avaient leur propre pays, se classeraient au cinquième rang mondial de la consommation de viande.

Des arguments écologiques au service du marketing

L’argument est de poids, et de grandes marques comme Mars Petcare, s’en empare allègrement pour proposer des aliments pour chiens et chats à base de protéines végétales. Ils ne sont pas les seuls à voir dans ce marché, le bon filon. Ils savent, que les personnes très amoureuses de leurs animaux et les défenseurs de la nature sont des clients potentiels de plus en plus nombreux. Peter Thiel, le fondateur de PayPal, a d’ailleurs lui aussi engagé 450 000 dollars dans Wild Earth, qui produit des aliments végétaliens pour animaux de compagnie. Il n’est pas le seul, car cette start-up a aussi le soutien de Mars Petcare. Son atout réside dans l’utilisation d’un champignon japonais appelé koji. Celui-ci, serait riche de dix acides aminés essentiels dont les chiens ont besoin.

Attention aux besoins réels de vos compagnons

Bien sûr, quelques esprits chagrins vont faire remarquer que tout cela ressemble plus à de la démarche commerciale démagogique. En attendant, et très sérieusement, les vétérinaires et les nutritionnistes pour animaux rappellent que si le régime végétalien est une démarche volontariste avant toute chose, il n’en est pas de même pour notre animal. Le régime végétalien n’est toutefois pas recommandé, car les chats sont de purs carnivores, ils ont donc un besoin essentiel de viande. Les chiens quant à eux, sont omnivores et peuvent s’en passer plus facilement, mais cela est fortement déconseillé.

Crédit photo : Trending Topics 2019

 

A propos de l'auteur

La Rédaction

La Rédaction