Ça transpire !

Blaise Matuidi : le “gauchiste” polyvalent

Sur le flanc gauche de son équipe, Maurizio Sarri, l’entraîneur de la Juventus de Turin, n’a pas de soucis à se faire. Lorsqu’il manque un joueur, il le remplace par l’international Français Blaise Matuidi. Celui-ci, occupe avec un certain bonheur les postes de relayeur, milieu gauche, ailier, et même parfois latéral. Une polyvalence qui détonne dans un jeu de plus en plus stéréotypé, où chacun occupe souvent des rôles bien précis. 

En effet, dernièrement face à Lecce, Blaise Matuidi a été titularisé au poste de latéral gauche, pour pallier de nombreuses absences. Une fois de plus, l’international Français va dépanner à un poste qui n’est pas le sien. De fait, il fait partie d’un club assez fermé de ceux qui peuvent revendiquer, d’avoir évolué au moins à trois postes différents dans leur carrière professionnelle. Plus étonnant encore, c’est qu’il a exercé cette polyvalence à très haut niveau, que ce soit avec la Juventus, le Paris Saint-Germain ou bien l’équipe de France. Le milieu de terrain, a multiplié les dépassements de fonction dans des occasions importantes.

Il est celui qui a équilibré l’Equipe de France de Deschamps

Le couloir gauche, il connaît bien, Blaise en a fait son territoire exclusif. Rappelons, qu’il a occupé avec brio le poste de milieu offensif gauche dans le 4-2-3-1 de Didier Deschamps. Bizarrement, ce poste à la base offensif, a contribué à l’équilibre de l’équipe en le densifiant défensivement. Les qualités d’endurance et sa volonté de rien lâcher, permettent de contenir les assauts de l’équipe adverse. A cela, s’ajoute la possibilité pour ses coéquipiers plus créatifs ou finisseurs, de lâcher parfois les taches défensives. Dans les faits, il ne lui était pas demandé d’avoir le même apport offensif, que les autres attaquants. Cependant, il lui reste toujours suffisamment de souffle, pour se projeter dans la profondeur.

Un polyvalent tactique, mais un gaucher technique

Tout cela exclusivement à gauche, car ce polyvalent tactique, ne l’est pas techniquement. On pourrait dire dans son cas, “il a 2 pieds-droits”. En effet, ce pur gaucher est très peu habile de son autre pied, Matuidi, ne peut en aucun cas occuper un poste sur le côté droit. Une caractéristique elle aussi, plus rare dans le football moderne,  il est demandé aux jeunes joueurs de travailler les 2 pieds.

A 33 ans, il est trop tard pour changer ou évoluer de registre. Cependant Blaise Matuidi, a maintenant une expérience du haut niveau qui peut aussi en faire un joueur de vestiaire calme, peu expansif, mais solide et rassurant pour les jeunes. A Lyon, on l’a bien compris et c’est pour cela, que le président Rhodanien, Jean-Michel Aulas, espère convaincre le gaucher de venir renforcer son OL.

Crédit photo : Ronan Caroff

A propos de l'auteur

La Rédaction

La Rédaction