Les buzz !

Brigitte Lahaie, le dernier pari dans le porno

89906677porno-jpg
A la manière, et toute proportion gardée d’un Sean Connery rendossant le rôle d’un James Bond, en précisant bien “Jamais plus jamais”, l’actrice Brigitte Lahaie retourne au porno à 64 ans, mais pour “une dernière fois”. C’est le titre d’un film porno-érotique dans lequel elle a accepté de tourner à nouveau. Ce “come-back”, ne se fait pas n’importe comment, elle profite du savoir-faire et de la vision du porno de la réalisatrice Olympe de G.
Pour Brigitte Lahaie, pas question bien sûr de perdre de vue, les différentes reconversions réussies. Elle est en effet, devenue une animatrice radio chevronnée. Tour à tour sur RMC puis Sud Radio, voilà 20 ans que Brigitte Lahaie promène sa voix. Elle parle souvent de sexe de manière décomplexée, mais jamais vulgaire pour le plus grand bonheur des nombreux auditeurs.

La star de l’industrie du porno des années 80 dans une production “crowdfunding” de 2020

Seulement voilà, 25 ans après avoir quitté l’industrie du film pornographique, Brigitte Lahaie a rencontré Olympe de G. Celle-ci a 37 ans, elle est créatrice publicitaire à la base. Maintenant, elle s’impose comme une figure du porno féministe. Ses films sont loin des clichés souvent véhiculés par l’industrie du film X. C’est elle, qui a proposé à Brigitte le rôle de Salomé, une femme de 69 ans dans son film. Le scénario indique que Salomé fera l’amour pour la dernière fois, et elle veut l’organiser. Pour cela, elle publie une petite annonce dans le journal. Bien sûr, les choses vont être un peu plus compliquées que prévu. Ce long-métrage est actuellement disponible en ligne sur Canal + jusqu’au 10 septembre pour les plus de 18 ans.

Le plaisir après 50 ans

A partir de là, dans un entretien aux Inrockuptibles, l’ancienne star du porno reconvertie, raconte pourquoi elle a fait ce choix à l’âge de 64 ans. Tout d’abord, nous sommes loin du porno de base et Brigitte Lahaie a tenu à éviter certains styles de scènes. De son côté, la réalisatrice veut une nouvelle fois prouver qu’érotisme, porno et prise de position, ne sont pas incompatibles. En l’occurrence ici, le message est clair, le film évoque le désir et la sexualité des femmes de plus de 60 ans. Brigitte Lahaie explique sa présence dans le film. Elle raconte, “en acceptant de jouer le rôle, je me suis dit que ça permettrait à des femmes de plus de 50 ans de comprendre qu’on n’est pas sur la touche parce qu’on a passé un certain âge. On peut continuer à être dans le plaisir”. 

Pour un porno féministe militant

La présence de Brigitte Lahaie, semble évidente dans cette optique. Son évolution dans le domaine du porno et surtout son parcours professionnel qui a suivi, lui donne une légitimité pour évoquer le sujet. Elle semble idéale pour prouver que les femmes de plus de 60 ans peuvent continuer à avoir une sexualité et à éprouver du plaisir. Le film veut aussi se placer dans la démarche plus globale de la réalisatrice. Elle milite pour redonner un peu plus de clinquant au porno. Celui-ci, s’enfonce dans la médiocrité avec l’arrivée de l’internet et sa consommation à “haut-des-bites”. A ce sujet, Brigitte Lahaie confie aussi, “la pornographie a amené une notion de performance dans la sexualité des gens qui est toxique”. 

Crédit photo : porno

 

A propos de l'auteur

La Rédaction

La Rédaction