Les buzz ! Sorties

Insolite : l’exploration urbaine a le vent en poupe

exploration urbaine vent en poupe

Activité à la fois tendance et secrète, l’urbex, ou exploration urbaine, a tout pour séduire les aventuriers en quête de découverte et de dépaysement.

« L’explorateur urbain apprécie la solitude et la découverte d’espaces situés en dehors des zones d’activité et de passage », explique Cedrick. Mordu de cette pratique, il partage sa passion sur son blog Hubside baptisé “Urbex découverte”. Passionné d’aventure et de balade ? Alors vous viendrez peut-être vous aussi bientôt rejoindre les rangs des fanas d’urbex. Né dans les années 1990 et jusqu’alors uniquement connu des initiés, l’urbex tend à se démocratiser : « L’exploration urbaine en France était d’abord limitée à l’exploration des catacombes parisiennes et ses ramifications, parfois interdites au public. Mais la pratique a été popularisée depuis les années 2010, notamment via les réseaux sociaux et avec la photographie », raconte François, un explorateur chevronné.

Exploration de lieux laissés à l’abandon

Les couleurs sombres, les tons froids et les effets sépia dominent. C’est que la pratique consiste à explorer des lieux délaissés par l’homme. Usines désaffectées, sanatoriums, bases de loisirs, châteaux en ruines, friches et autres lieux d’accès interdit, cachés ou difficiles, précise Cedrick sur son blog. Ne soyez donc pas étonné si vous avez du mal à trouver les informations nécessaires pour vous y rendre. Il vous faudra être attentif aux indices laissés çà et là par les « initiés ». Surveillez les blogs, les forums, les « communautés »… Les plus incroyables découvertes vous attendent peut-être, pourvu que vous restiez à l’affût. Les explorateurs urbains partagent en effet quelques informations pour en encourager d’autres. Outre le blog Hubside de Cedrick, il existe de nombreuses chaînes Youtube dédiées, comme celle de Mathieu Milliot, qui vous fera découvrir la maison d’un alchimiste, la villa d’un couturier, une usine de cristal ou encore un magnifique manoir. 

Des lieux secrets qui doivent le rester et qu’il faut préserver

De son côté, Dragodeus vous fera explorer une ancienne carrière instable, un chalet abandonné au milieu d’un marécage, un bunker antiatomique à plus de 100 mètres de profondeur, la tour de refroidissement d’une centrale abandonnée, un sanatorium en pleine forêt ou encore un stand de tir militaire, lui aussi abandonné ! Juliette, aka Juj’Urbex, propose quant à elle la visite de quelques lieux insolites en France (dont le Château Lucifer n’est pas des moindres) mais aussi en Italie, pays qui s’avère aussi riche en trésors méconnus et mystérieux que l’Hexagone.

Vous souhaitez vous lancer et partir à la découverte de ces lieux énigmatiques ? Trois règles doivent cependant être respectées si vous souhaitez être un digne représentant de la communauté Urbex, comme l’explique Cedrick. Primo, ne rien prendre à part des photos. Deuxio, ne rien laisser à part des traces de pas. Tertio, ne rien tuer à part le temps.

 

A propos de l'auteur

La Rédaction

La Rédaction