L'Echo Nerd

Cryptomonnaie : les hauts et les bas du Dogecoin

Dans la série cryptomonnaie, voici le Dogecoin. Son histoire l’a fait passer de la case “bonne blague de spéculateur” a celle de cryptomonnaie de premier plan. Elles fait partie des nombreuses cryptomonnaies, qui se multiplient dans le sillage du bitcoin. Tendance lourde et symptôme de la spéculation mondiale, comme toutes les autres cryptomonnaies, elle est très volatile. Pour exemple, actuellement, le cours du Dogecoin dépend des déclarations intempestive du milliardaire et patron de Tesla, Elon Musk.

Qu’est-ce que le dogecoin ?

Si vous êtes riches ou particulièrement avide d’argent, le grand jeu actuel, c’est la spéculation avec la cryptomonnaie. Bon exemple de cette dérégulation monétaires issues d’Internet, le Dogecoin. Sa création remonte à 2013. Elle a la particularité d’être la première de l’histoire dont l’esthétique est directement liée a un mème. Il s’agit d’une photo de chien Shiba Inu très reprise sur Internet. Le Dogecoin a été inventée par deux ingénieurs en informatique, Billy Markus et Jackson Palmer. On l’a bien compris, au départ, ce n’était pas vraiment très sérieux, mais les choses se sont un peu emballées.

Une monnaie volatile

Comme le Bitcoin, le Dogecoin est une monnaie émise en ligne, de pair a pair, c’est a dire que les ordinateurs peuvent communiquer et échanger sans passer par un serveur central, sur un modèle open-source. Cela signifie que le Dogecoin ne repose pas sur une autorité centrale, comme une banque centrale dans le cadre de la monnaie classique. N’importe qui peut voir, obtenir et utiliser son code. Lorsque cette monnaie a été lancée, elle ne valait rien. Un million de Dogecoins équivalaient à 50 dollars. Or aujourd’hui, pour avoir 50 dollars, il ne faut que 100 Dogecoins. Cela signifie que la valeur de cette cryptomonnaie a été multipliée par 10 000 en huit années.

Plus surprenant encore, il apparaît que l’augmentation de sa valeur est en fait très récente. Le dogecoin est devenu, avec une capitalisation de 67 milliards de dollars, une cryptomonnaie de premier plan. Pour en arriver là, il a profité de plusieurs accélérateurs. Il y a eu les utilisateurs des forums de Reddit, qui envoient des Dogecoins, au cours très bas, pour saluer les commentaires d’autres posteurs. Plus récemment, il y a eu un engouement autour de la saga de GameStop. A ce stade, le prix du Dogecoin est passé  d’un cent pendant la majorité de son histoire, avant de dépasser les 5 cents au début de l’année.

L’intervention d’Elon Musk

Mais le véritablement emballement arrive lorsque le patron de Tesla en parle lors de la très populaire émission satirique américaine Saturday Night Live. Son prix a atteint un record à plus de 70 cents au cours du week-end. Ce passage d’Elon Musk dans l’émission est d’ailleurs très représentatif de la volatilité du Dogecoin, dont le prix peut gagner ou perdre des milliards de dollars de valorisation en quelques heures.

En effet, au cours de son intervention au Saturday Night Live, le milliardaire, donne des affirmations contradictoires. Il parle dans un premier temps ainsi “, c’est un véhicule financier impossible à arrêter qui va conquérir le monde”. Il ajoute même “en avant vers la Lune !“. Cependant, en réponse à une autre question, Elon Musk a qualifié la cryptomonnaie d'”arnaque”, en éclatant de rire. L’effet est immédiat et moins drôle pour ceux qui ont misé sur le Dogecoin. Il a perdu près de 30 % de sa valeur en 24 heures. Pour calmer le jeu au lendemain de l’émission satirique, la société SpaceX d’Elon Musk a pourtant annoncé le lancement l’an prochain vers la Lune d’un satellite entièrement payé avec le Dogecoin.

Un peu plus d’ordre dans les Cryptomonnaies peut-être ?

Il reste que dans ces conditions, on a plutôt l’image d’un jeu pervers et pas très drôle pour milliardaires en mal de petits frissons ou d’avides profiteurs, amateurs d’Internet. Nous sommes loin du slogan qui donne “Le Dogecoin est la crypto du peuple”. C’est pour cela que la plupart des analystes financiers se méfient par conséquent énormément de la grande volatilité de la cryptomonnaie, qui séduit surtout des investisseurs particuliers. Jeffrey Halley, analyste chez Oanda, déclare “Quelqu’un qui a acheté le Dogecoin avant le SNL a subi une perte de 40 % après la diffusion. D’un autre côté, si vous êtes assez stupide pour miser une grande partie de vos économies sur des tweets puérils et un programme humoristique, vous méritez probablement ce qui vous arrive”.

Plus globalement, il serait peut-être temps de faire un peu le ménage et mettre de l’ordre dans les cryptomonnaies.

Crédit photo : Maxim Hopman

A propos de l'auteur

La Rédaction