Les buzz ! What else ?

E-U et Canada : le changement climatique ne crée pas mais amplifie la vague de chaleur

Il est aisé, mais hélas tragique d’imaginer actuellement la vie d’un climato-sceptique fanatique en Amérique du Nord. Il doit être partagé entre 2 attitudes contraires. Ils naviguent entre ses tweets rageurs pour dénoncer la dictature écologique, et l’achat d’un ventilateur pour soulager le fonctionnement de sa climatisation. En effet, les temps sont durs pour certains Etats américains comme ceux du Washington et de l’Oregon, ainsi que la Colombie-Britannique au Canada. Ils étouffent sous des températures record. On peut même déplorer des dizaines de morts.

Des records de chaleurs

On assiste à un épisode extrême au regard de l’ampleur et de la montée des températures subies. Nous sommes bien loin des conditions habituelles. Le Canada a enregistré un record de température jamais égalé dans le pays. Complètement illogique, car nous parlons d’une région au climat normalement tempéré à cette époque de l’année. Dans l’Oregon, on se croirait tout simplement dans le désert autour de Las Vegas. Comme souvent avec les nouveautés , elles drainent avec elles un lot de termes, qui deviennent a la mode. Ici, on parle de “dôme de chaleur”.

Le dôme de chaleur

Derrière ce terme, il faut entendre que de d’air chaud est emprisonné par de fortes pressions. Ensuite, il est plaqué vers le sol et se réchauffe encore. Pour compléter ce sinistre tableau, tout ceci empêche la formation de nuages, ce qui expose encore plus la terre aux radiations du Soleil.

A partir de là, on peut accorder un peu de crédit a notre climato-sceptique. Il est vrai que l’on ne peut pas dire que l’origine du phénomène soit directement causée par le réchauffement climatique. En fait, cette vague de chaleur n’est pas un épisode inédit. Cependant, l’évidence du réchauffement global se fait sentir cruellement après. C’est lui qui décuple les effets pour en donner les aspects les plus extrêmes. De plus, les températures sont plus élevées de façon générale. Concernant cette région, elle s’est réchauffée d’environ 3 degrés Fahrenheit en 100 ans, il est donc normal que des records soient peu à peu battus.

Le réchauffement climatique aggrave les choses

En résumé, le réchauffement climatique ne crée pas les événements, ils les amplifient et surtout, il va certainement les rendre plus fréquents sous cette forme extrême. C’est pour cela que les scientifiques insistent sur 2 points. D’une part et de manière très prosaïque, il convient de prendre a compte ces phénomènes et de se préparer à y faire face dans le futur. D’autre part, cela renforce  a plus long terme, l’idée que la seule façon d’empêcher les choses de s’aggraver, c’est de réduire les émissions de gaz à effet de serre au niveau mondial.

Pour en revenir a notre climato-sceptique, espérons qu’en dernier lieu sa note d’électricité du a la climatisation lui feras au moins réagir. Ensuite, il faut espérer que l’idée de faire “mieux” plutôt que “plus” continue à faire son chemin.

Crédit photo : _MMarsolais

 

 

 

 

A propos de l'auteur

La Rédaction