Sorties What else ?

Petit point sur la vaccination obligatoire dans le monde

Se faire vacciner ou pas, telle est la question? Si le choix est actuellement une affaire personnelle, certains n’hésitent plus à en faire d’abord une affaire d’Etat. Les tenants de la vaccination obligatoire commencent clairement à se faire entendre. Bien sûr, cela ne se passe pas qu’en France, tous les autres pays sont peu ou prou confronter au dilemme. D’ailleurs dans certains pays ou régions et dans certains cas, le pas a été franchi. L’obligation vaccinale a été mise en place pour accélérer la lutter contre la pandémie.

Disons tout clair, l’obligation vaccinale contre le Covid-19, est encore peu répandue dans le monde. Elle fait plutôt l’objet de larges débats. Ceux-ci mêlent à la fois, libertés individuelles, responsabilités collectives, protection globale et efficacité ciblée. On retrouve aussi dans les échanges plus ou moins houleux, et l’approche du problème, les particularismes des pays et leurs histoires.

En fait, pour l’instant, il n’y a que le Tadjikistan et le Vatican qui ont clairement rendu obligatoire le vaccin pour les habitants. D’un coté, l’agence officielle tadjike a publié un décret gouvernemental obligeant tous les citoyens de plus de 18 ans à se faire vacciner. De l’autre, on trouve une note qui a rendu obligatoire le vaccin pour les habitants du plus petit État au monde. Cette note concerne aussi les employés qui y travaillent.

Pas obligatoire, mais presque

Ensuite, il y a les pays qui ne veulent pas rendre la vaccination officiellement obligatoire, mais qui créer des conditions telles, qu’il est difficile de s’y soustraire. L’exemple parfait, c’est l’Arabie Saoudite. En effet, officiellement, vous n’êtes pas obligé de vous faire vacciner. Cependant, à partir d’août, cela va considérablement gêner votre vie et vos déplacements. Il faudra être vacciné pour entrer dans les établissements gouvernementaux et privés, cela comprend les lieux d’enseignement et de divertissement. Il en est de même pour utiliser les transports en commun. Enfin, seuls les employés vaccinés dans les secteurs public et privé pourront se rendre sur leur lieu de travail.

C’est à peu près la même chose au Pakistan. La province du Baloutchistan, dans le sud-ouest du Pakistan, interdit aux personnes non vaccinées d’entrer dans les services publics, les parcs, les centres commerciaux et les transports en commun.

Des obligations ciblées

Pour l’instant, la méthode la plus répandue navigue entre l’obligation vaccinale pour certaines régions ou certaines catégories de population. Cela concerne surtout les pays à fortes influences fédérales comme les Etats-Unis. A San Francisco, les employés de la ville parmi lesquels policiers et pompiers, vont devoir de se faire vacciner contre le Covid-19. Les sanctions pour refus pourront aller jusqu’au licenciement.

Idem ou presque en Russie ou le maire de Moscou a décrété la vaccination obligatoire des employés du secteur des services. La démarche a été aussi mise en place à Saint-Pétersbourg et sa région.

Pression sur le monde médical en Europe

En Europe, ce sont plutôt les secteurs et les catégories de travailleurs qui sont visés. Tout d’abord, on retrouve évidemment le personnel médical, et plus largement les personnes œuvrant dans le secteur médical. En Italie, les médecins et personnels de santé doivent se faire vacciner contre le Covid-19. Au Royaume-Uni, le gouvernement veut élargir r la vaccination complète obligatoire contre le coronavirus pour toutes les personnes travaillant dans les maisons de retraite anglaises. Cela concerne aussi le personnel non-médical comme les coiffeurs, esthéticiennes et bénévoles, s’ils veulent continuer à y travailler.

En France, il serait bien étonnant que les prochaines mesures ne soient pas similaires a ce panel. Cependant, pour l’instant, selon le ministre de la Santé Olivier Véran, la France n’envisage pas une obligation vaccinale étendue à tous les Français. 

Crédit photo : Christoffer A.Andersen

 

 

 

A propos de l'auteur

La Rédaction