Les buzz ! What else ?

Les cabines de téléphone britanniques, une espèce maintenant protégée

En évoquant ces fameuses cabines de téléphone rouge, c’est l’histoire de l’Angleterre que l’on évoque. Elles sont aussi présentes dans nos souvenirs ou dans nos images du pays que la tour de Londres, Big ben et le brouillard. C’est pour cela que le gouvernement a décidé de les sauver. C’est donc avec soulagement que le peuple britannique a appris que l’autorité des télécoms britannique qu’un quart des célèbres téléphones publics serait maintenues en service. D’autres seront transformés en bibliothèques ou en distributeur de monnaies.

Un véritable objet urbain historique

Elles sont incontournables dans un vrai décor londonien de cartes postales. Il faut dire que leur implantation date de 1935. Elles ont été conçues par l’architecte Sir Giles Gilbert Scott. Elles ont d’abord fleuri dans les rues de Londres puis à travers tout le Royaume-Uni. On les trouve aussi dans de nombreux autres coins du vaste empire britannique de l’époque. La Red telephone box devient le symbole de la présence britannique dans le monde. D’ailleurs, le choix de la couleur rouge est lié à celle de l’uniforme des armées du Royaume-Uni. Ce mobilier urbain a aussi souvent été pris comme exemple. Par exemple, il apparaît souvent comme l’objet restant debout après un bombardement lors de la Seconde Guerre mondiale. En ce sens, il devient le symbole de la résistance britannique et l’esprit des Londoniens.

Ensuite, c’est le tourisme, la photographie et un peu camera de l’âge d’or du cinéma britannique qui la fera entrer dans la mémoire mondiale. Mais tout cela, c’était avant. Le progrès fait son œuvre, la téléphonie entre en scène et les cabines disparaissent logiquement des rues. L’opérateur British Telecom les vend aux enchères à partir des années 80.

Victime du progrès

Il reste que le symbole est trop fort pour disparaître complètement. Même si plus de 96 % de la population britannique dispose d’un téléphone portable, des milliers de cabines téléphoniques britanniques seront finalement maintenues. Cette présence se maintiendra notamment en zone rurale a fait savoir, l’autorité des télécoms. En effet, les cabines seront préservées si leur emplacement n’est pas couvert par les quatre réseaux de téléphonie mobiles. De même, si plus de 52 appels y ont été passés au cours des douze derniers mois ou si des circonstances exceptionnelles justifient leur maintien. Ces circonstances peuvent être un endroit où il y a fréquemment des accidents ou des tentatives de suicide. Ofcom, l’autorité régulatrice des télécommunications au Royaume-Uni explique dans un communiqué “nous voulons aussi nous assurer que les personnes sans couverture mobile, souvent dans les zones rurales, puissent toujours passer des appels. En parallèle, nous prévoyons de doter les nouvelles cabines téléphoniques de wifi et chargeurs gratuits.

Des reconversions pour ne pas disparaître

Pour d’autres cabines le futur passe déjà par une vraie reconversion. Fini les appels téléphoniques, une autre vie commence. Ces dernières années, plus de 6 000 cabines téléphoniques hors d’usage ont déjà fait leur mutation. Certaines sont devenues des bibliothèques, d’autres abritent des défibrillateurs ou distribuent de l’argent.

Comme quoi, la reconversion peut se faire a tout âge

Crédit photo : Fabio Mauro

A propos de l'auteur

La Rédaction